Le tour de PARIS


L\'histoire de Paris
La Seine est à l\'origine de l\'agglomération Parisienne et c\'est sur ses îles, île de la Cité et île St-Louis, faciles à défendre que naquit la cité, capitale de la gaulle celtique. Paris n\'est, à l\'origine, qu\'un petit village situé sur l\'île de la Cité. Conquis en 52 av. JC par les romains, dont on peut encore aujourd\'hui découvrir les vestiges qui témoignent de leur présence, ce petit village va rapidement s\'étendre de part et d\'autre de la Seine.Les Francs vainqueurs des Romains lui donnent son nom actuel: Paris qui va devenir le centre de leur royaume.Le Moyen-Age voit la construction d\'édifices magnifiques témoins de la foi chrétienne, telle que la cathédrale Notre-Dame.


Le rayonnement de Paris à l\'époque du siècle des Lumieres va franchir les frontières pour en faire une véritable capitale européenne. Les évenements de la révolution française et son aspiration universelle feront de la France la patrie des Droits de l\'Homme. L \'histoire bouleversée de la France après la révolution n\'enlevera pas à Paris son rang de capitale, qui continuera à attirer jusqu\'au début du XXè siècle les artistes et intellectuels du monde entier. 


Période Gallo-Romaine:





La tribu des Parisii (nom celte qui désigne une embarcation fluviale) fut vaincue , en 52 av. J.C, par les romains conduits par Labienus, lieutenant de César. La ville prend alors le nom de Lutecia ( du nom latin qui veut dire boue)et s\'étend rapidement sur la rive gauche de la Seine jusqu\'à l\'actuelle montagne Sainte-Geneviève. Les romains y construisent des thermes, un forum, un théâtre et un amphithéâtre ainsi que des axes routiers et un aqueduc. Lors des invasions barbares du IIIè siècle ap. J.C. les habitants se réfugient sur l\'île de la Cité.Saint-Denis, premier prévôt de Paris et figure du christianisme, est martyrisé en 250 .


Période Mérovingienne:





Lors de l\'invasion des Huns d\'Attila, Sainte-Geneviève galvanise les habitants de Paris et leur intime de ne pas déserter la ville. Clovis, roi des francs et vainqueur des Romains en 486 s\'établit à Paris et en fera la capitale de son royaume. Il sera entérré à l\'église des Saints-Apôtres aux côtés de Sainte-Geneviève qui donnera son nom à cette montagne.


Le fils de Clovis, Childebert 1er, fonde en 558 l\'abbaye de Saint-Germain oú seront enterrés les mérovingiens. Le royaume de Clovis ne saura &ecirctre préservé dans son unité et la vie á Paris se concentre sur l\'île de la Cité et sur la rive droite de la Seine autour de la Grève.


Période Carolingienne:





Charlemagne, à l\'inverse de Clovis, qui avait son Palais sur l\'île de la Cité, fait d\'Aix-la-Chapelle la capitale de son Empire. Pendant les invasions des normands des bourgs se forment sous la protection des abbayes. En 885 les Normands assiègent l\'île de la Cité pendant plus de 13 mois. En effet les Vikings remontent l\'estuaire de la Seine et menacent Paris. Charles le Chauve organise la défense grâce un système de fortifications et les habitants trouvent refuge sur l\'île de la Cité. Le Comte Eudes et l\'évêque de Paris Gozlin à la tête de leurs chevaliers repoussent les assauts répétés des Vikings; Paris devient le symbole de la résistance .


Les Premiers Capétiens:





Hugues Capet et ses successeurs fixent leur résidence dans l\'île de la Cité. La ville prospère grâce à la navigation sur le fleuve.En 1163, commence la construction de Notre-Dame qui ne s\'achevera qu\'en 1330. Philippe Auguste fait construire la nouvelle enceinte de Paris et bâtir le Louvre à partir de 1180 ; en fait il s\'agit d\'un château-fort.. L\'université de Paris est fondée en 1215.Sous Louis IX on voit s\'élever de nouveaux collèges (La Sorbonne);la Sainte Chapelle.A cet époque, la vie à Paris se répartie ainsi:


· dans l\'île de la Cité, le coeur de la capitale


· La ville marchande groupée autour de l\'hôtel de ville, nouveau foyer de vie


· au sud, sur la rive gauche, l\'université.


Les Templiers installés à Paris depuis 1140 dans le Marais voient leur Ordre dispersé en 1291 et le Grand Maitre de l\'Ordre trouve refuge à Paris. Mais en 1314 Philippe le Bel les fait condamner, prenant ombrage de leur puissance. Une commission composée de trois cardinaux les condamne au bucher pour apostasie,